Comprend-on réellement ce qui est en train de se dérouler sous nos yeux en terme de changements environnementaux ?

L’été vous a surpris ? vraiment ?? moi non ! malheureusement. Canicules, Sécheresse, Feux de forêt … Rien d’étonnant et rien de si exceptionnel pour les années à venir. Les mots clés de la rentrée sont #Sobriété (Pierre Rabhi doit faire des saltos dans sa tombe) et #Energie (Ben oui faudrait pas quand même se laver à l’eau tiède ou baisser trop le chauffage cet hiver même si on est compatissant avec les gens qui prennent des bombes sur la tête) et bien sûr #Climat (ah ben quand même ça fait cher la clim l’été #PouvoirdAchat avec le prix de l’électricité indexé sur les énergies fossiles !). Parfait, parfait on a la tarte à la crème de la rentrée avec tous les ingrédients savamment énoncés… Bon personne ne parle plus trop de biodiversité en ce moment; Ah si seulement on avait eu des koalas dans les forêts des landes… ?! Bref, on ne voit toujours pas beaucoup plus loin que le bout de notre oeil borgne mais « Au royaume des aveugles les borgnes sont rois » sans oublier que

Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles

Philippe Goeluck

Il nous manque collectivement donc encore un peu (beaucoup) d’ouverture du deuxième oeil pour réellement « Savoir-Agir ». Et encore à ce moment là il nous faudra apprendre à dépasser le déni, la colère, et autre émotions potentiellement sclérosantes pour passer à l’action réellement et efficacement.

L’anecdote qui m’a choqué cet été et qui résume pour moi notre état d’incompréhension, déni et/ou incompétence collective devant la situation :

« Après 8 jours de trek en autonomie dans les Pyrénées où je vivais (très bien, heureux et propre) avec 3 Litres d’eau par jours pour l’ensemble de mes besoins. Je redescends en vallée et dans l’été caniculaire que l’on a connu et qui continue. Intervention entendue sur France Info ce jour là d’un maire du Var: « Avec les énormes sécheresses dans le Var, des restrictions vont être mises en place : Nous demandons aux gens de ne pas utiliser plus de 120 litres d’eau par jour et par personne ! » 120 litres ! CENT VINGT LITRES… Ok j’ai toujours pas compris… Ah oui et la ‘potentielle sanction’ pour les récalcitrants (qu’on ne peut pas réellement contrôler soit dit en passant) serait je cite : « Potentiellement leur passer le mètre cube de 2 à 4€ ». Donc si tu utilises plus de 120 L par jour alors tu paieras 2 euros de plus tous les … 1000 litres soit 0,2 centime d’euro de dépassement du litre d’eau. C’est tellement ridicule que j’en rirais bien un bon coup si ce n’était pas si tragique quand on prend la mesure de ce que cela démontre de notre société. Notre société m’étonnera toujours ! En fait nous ne sommes pas à la hauteur des enjeux. Nous pensons faire un effort en demandant aux gens de n’utiliser ‘que’ 120 litres par jour et par personne…. Bref, Il va vraiment falloir revenir aux basiques et s’interroger !!

La bonne nouvelle : quand on peut être heureux et réellement comblé avec 3 litres ou se sentir frustré et contraint avec 120 litres… Cela veut dire qu’il y a des leviers multiplicateurs d’ordre 40 pour aller vers une transition désirable, pertinente et effectivement plus sobre.

La mauvais nouvelle : Changer les mentalités, les ressentis, la compréhension et les comportements, pour qu’ils deviennent habitudes, est couteux en temps et en énergie.

La bonne nouvelle de la mauvaise nouvelle : Nous savons le faire ! Nous savons accompagner et former pour cela.

Transition n’est pas changement !

La transition contient la notion de cheminement, de modification sous-jacente. C’est parfois (souvent) long et voire en partie inconscient, lié à notre vécu, à nos émotions. Le changement est une constatation physique et concrète d’un état différent.
Il peut y avoir changement sans avoir une réelle transition engagée. Le changement sera alors souvent de courte durée voire pire que le mal à moyen ou court terme car mal compris, pas réfléchi. Ou voire même le changement est subi et vécu comme une plaie. Plus rare mais cela peut arriver… le changement est le bon et est bien vécu. On a surmonté une problématique sans réellement comprendre et se rendre compte du danger. La plupart du temps un changement sans transition ne dure pas voire est plus délétère que l’état précédent, bref on s’est trompé de voie.
Il peut aussi y avoir transition sans y avoir encore de mise en oeuvre et donc sans changement visible. Vu de l’extérieur, rien n’a changé. On a pris conscience, on a cheminé intérieurement, on sait mais on n’est pas encore réellement passé à l’action.

Dans les deux cas il y a problème. Un plan d’action sans stratégie a toutes les chances de se tromper de cible et aura des résultats décevants dans le temps. Une stratégie sans action reste une bonne intention. Et rappelons que l’enfer est pavé de bonnes intentions… car le triomphe du mal n’a besoin que d’une seule chose : que les braves gens ne fassent rien.

On pourrait résumer cela avec encore une belle citation d’un intellectuel :

« Un con qui marche va plus loin qu’un intellectuel assis »

{Michel Audiard}

« mais il se trompe souvent de destination »

{Eric Cros }

Alors que fait-on ?

Bon ok j’ai posé mon humeur du moment et donc maintenant on fait quoi ? Chacun va trouver sa méthode et son utilité (si si !). Ne jamais dire à quelqu’un quoi faire (il fera l’inverse). Par contre on travaille, on se forme, on conseille, on partage, on oriente, on écoute ses émotions et on apprend à identifier les besoins associés. Et on continue encore et toujours à se former sois même et à se confronter aux réalités. En n’oubliant jamais de citer les grands philosophes …

Il vaut mieux penser le changement que changer le pansement »

{Groucho Marx}


Les Actions du côté de Seastemic
/!\ Teasing /!\ une partie du programme des 2 mois à venir !

Conseil Transition & Changement

Accompagnement d’entreprises à la transition (numérique et écologique) et au changement. Transformation des processus, utilisation de l’approche systémique pour avoir une meilleure compréhension globale du fonctionnement et des liens de son entreprise, des points de tensions. Conseil managérial, prise de recul, revue des méthodes et outils.

Formation aux enjeux environnementaux

Déjà des dates planifiées sur septembre, je vais former sur les sujets suivants : Biodiversité chez Sirena à Arcachon ; 🌎 🌍 🌏 Climat chez Toulouse Business School ; 🌊 Océan avec la SNCF Atlantique

Conférences

Je suis invité début octobre pour un Tedx sur le thème « Cultivons l’avenir », un beau moment en perspective.

Se confronter au terrain : Plongée & Biodiversité

Une mission de plongée sous-marine scientifique avec le CNRS se dessine. Objectif aller inventorier la Biodiversité d’une ZNIEFF ! 🐙 Plus d’infos dans les semaines à venir.

Et vous ?

Une prise de conscience des sujets environnementaux et besoin de se faire accompagner, conseiller pour réellement démarrer une transition au sein de votre collectivité, de votre entreprise ? Appelez-moi pour en discuter.

Toujours un crédo dans toutes mes interventions :

Savoir pour Savoir-Agir

{Eric Cros}


Alors on se forme ? Je peux vous accompagner sincèrement et efficacement la dessus. Par contre si vous voulez juste mettre des pailles en bambous à la cantine… appelez quelqu’un d’autre svp 😉

A toi lecteur qui est arrivé jusqu’ici et devant les difficultés et l’immensité du sujet environnemental évoqué je te partagerai cette dernière maxime du Stoïcien Marc Aurèle pour t’encourager :

Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre.

Marc Aurèle
Catégories : Humeur

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.